Home » News » L’Oculus Rift, avenir gamer ou social?

L’Oculus Rift, avenir gamer ou social?

L’info date certes un peu mais je souhaitais revenir sur le rachat d’Oculus VR par le géant Facebook. Premier Kickstarter à 2 Million de dollars, repéré par Jon Carmarck, over-hypé par l’industrie et les joueurs, racheté par Facebook 2 Milliard puis détesté par les joueurs. On peut le dire le parcours de la société Oculus VR est aussi chaotique que fantastique mais montre néanmoins qu’il est encore possible de changer le monde en partant de son garage. C’est ce qu’à fait Palmer Luckey, un ricain plus jeune que moi mais bien plus geek, à 16 ans il disséquait déjà tout plein de joujous technologiques avant d’acheter des vieilles machines de réalité augmenté coûtant des millions à la base.

 

Mais bon les ¾ de ses machines qu’on pouvait trouver au Futuroscope ont connu un succès comparable au Virtual Boy. L’idée était là mais la mise en application est bien plus laborieuse. Entre lags et mal de crane, la réalité augmenté existe depuis 20 ans sans vraiment attirer les foules.

 

La RA porteuse d’avenir!

lesanimauxdufutur_002Pourtant en 2013, les casques de réalité augmenté et en particulier l’Oculus Rift, ont eu  le vent en poupe car très prometteurs et fonctionnels sans pour autant coûter un bras. J’ai testé un casque de Sony, un peu lourd mais vraiment intéressant. Les écrans sont en haute définition et l’immersion est totale.  Avec l’OR on rajoute les mouvements de tête et là le virtuel devient réel puisqu’on ne voit plus le monde extérieur on est plongé dans son jeu ou son univers. Il suffit de voir les nombreuses vidéos de rollercoaster pour se rendre compte de la chose. Cependant cela peut s’avérer dangereux.

 

En effet là où les Google Glass amènent le virtuel dans le réel, les casques de réalité virtuelle amènent le réel dans le virtuel ou plutôt enferment l’utilisateur dans son monde virtuel. Chose que l’on peut voir dans certains films de science fiction comme Ultimate Game ou encore le célèbre anime Sword Art Online.
Forcément quand on regarde ses exemples on se rend compte que ces casques s’avèrent dangereux pour la sociabilisation des individus, ceux-ci s’enferment dans leur monde au détriment du vrai monde. Cela risque de relancer le fameux débat sur la dépendance aux jeux vidéos. On peut imaginer des jeunes pourtant côte à côte qui se côtoient uniquement dans le jeu.

 

Donc oui cela me fait peur mais en même temps cela m’excite énormément. Car c’est le futur de jeu vidéo et dans une certaine mesure du divertissement, j’imagine toujours le porno en RA, niveau immersion ça doit être top, ou encore le film ou le jeu d’horreur la tête enfermé dans ton casque.

 Vers le social connecté et intrusif.

white-guy-oculus-rift

Sauf que voilà le rachat de la boite par Facebook va donner lieu à toutes les dérives et on va devenir captif de l’écosystème Facebook, un écosystème que de plus en plus de monde cherche à fuir avant de lui appartenir totalement. A cause de nos erreurs et notre habitude à confier notre vie au réseau, celui-ci nous connait mieux que nous même, mémoire des dates, des lieues et des erreurs. Et en ce sens je préfère twitter, bien que le contenu sur moi y soit plus dense, cette quantité et ce relatif anonymat me protège.

 

Je vois bien Facebook récupérer via le casque notre état de santé, de fatigue et ainsi le faire savoir à nos amis (c’est d’ailleurs ce qui va se passer avec WhatsApp, FB gardera en mémoire tous nos messages).  Imaginez le post suivant « Donwar a joué 3h à Life Simulator, aidez le à se reposer ! » le 28/04/16 à 17h23 , fatigue 80%, tension 20.
Sans compter le nombre de messages qui peuvent poper dans le casque, déjà que la pub et les popups dans les jeux commencent à me saouler alors dans mon monde virtuel j’en pourrais plus.

Car j’ai plus peur de la sur-exploitation de la publicité in-game que de la surveillance de ma vie privé, on est en quelque sorte obligé d’être surveillé lorsqu’on utilise internet et le high-tech, Google, Apple et Facebook sont notre quotidien, ils ont beaux dire le contraire, ils stockent tout de même un paquet d’info sur nous. Etre sur ces réseaux c’est accepter cette réalité. Rien nous y pousse à part la pression sociale.

Autant je trouve ça pratique sur Steam ou les jeux Blizzard de savoir si un de mes amis est en train de jouer pour le rejoindre, autant lors d’une immersion dans un jeu de réalité virtuelle, une telle information risque de totalement me sortir de mon monde.

 

Facebook, mal nécessaire à l’Oculus Rift?

oculus-rift-facebook

 

Mais trêve de théorie du complot, que va apporter ses 2 milliards à  OculusVR? Tout d’abord une publicité monstrueuse pour la réalité virtuelle comme Palmer le signale dans son post, une preuve que maintenant « ça marche » et cela leur permettra de développer des versions plus poussés de leur produit et cela plus rapidement. Car on voit déjà que quelques sociétés comme Sony les ont déjà rattrapés. Sauf que l’Oculus Rift ira plus loin, écrans Retina full-HD, meilleure fluidité et surtout une détection de mouvements et une gyroscopie approfondi. C’est cela qui fera la différence, favorisant grandement l’immersion. Le nouveau jeu tiré de EVE Online, Valkyrie, fait déjà très fort à ce niveau et surprend les journalistes. A tel point que c’est 60000 dev kit qui furent commandé courant 2013, la plupart du temps juste pour tester. Le prix ? 200€ environ pour un prix public de moins de 400€ pour les prochaines versions grand public. Soit le prix de la new-gen pour un truc plus révolutionnaire.
Fred du Grenier le disait fort justement, « La next-gen me fait pas rêver depuis que j’ai vu ça » C’est sur la PS4 et Xbox One sont juste des PC avec un OS propriétaire. Et même si c’est visuellement beau, le moindre PC au même prix affiche mieux et ce en 1080p.

 

Seul défaut actuellement de ses casques de réalité virtuelle, c’est sa dépendance à une machine annexe comme un PC ou une PS4, augmentant considérablement le coût d’accès à la technologie. c‘est en effet ces machines qui font tourner le jeu, la casque ne servant que d’interface. Néanmoins cela représente l’avantage de pouvoir faire tourner n’importe quel jeu.  On voit déjà apparaitre des mods pour une pléthore de titre et je peux vous dire que l’expérience de Battlefield à l’Oculus doit être folle.

 

 Un avenir beaucoup trop social!

 Markus-Persson-n-adaptera-pas-minecraft-sur-oculus-rift

Sauf que ce rachat par Facebook risque bien de tuer le jeu vidéo sur l’Oculus Rift car nombre de développeurs indépendants ont retiré leur volonté de produire sur cette machine. C’est notamment le cas de Notch qui ne souhaite pas être associé à la firme. Ce qui peut paraitre normal étant donné qu’il s’est battu pour son indépendance. Certes un mod Minecraft existe mais l’officiel ne verra jamais le jour. Je comprends ses développeurs, ils ne veulent pas que leurs jeux soit pourris par les interactions « sociales », les micro-paiements et autres merdes qui me sortent par les yeux.

 

Pourtant Notch n’est pas contre la réalité virtuelle, comme il le dit sur son blog il y croit au contraire très fortement. Il parle de son engouement pour le projet, de sa visite chez Oculus VR et de sa discussion avec l’équipe qui cherchaient à avoir Minecraft sur Oculus Rift. Avec un tel allié, le projet aurait encore plus décollé auprès des indépendants.
Mais voilà Facebook n’est pas une entreprise de techos, de jeux vidéo, elle est là juste pour faire grossir son nombre d’utilisateurs! Notch veut faire des jeux, veut travailler avec des gens voulant faire des jeux et non des applications sociales.

 

« Facebook is not a company of grass-roots tech enthusiasts. Facebook is not a game tech company. Facebook has a history of caring about building user numbers, and nothing but building user numbers. »

 

Ceci est déjà en marche puisque Sheryl Sandberg, numéro 2 de Facebook a conclu son interview avec Les Echos par

« Nous voulons en faire une vraie plate-forme de communication et créer de nouvelles expériences sociales. »

Voulant bien dire que le social va désormais investir notre espace de jeu, et social veut aussi dire publicité et autre statut très déplaisant qui n’ont rien à faire dans une partie de jeu.

 

 De son coté Mark Zuckerberg ne veut pas abandonner le jeu, il a acquéri une technologie extrêmement prometteuse qui le fait rêver. Cependant derrière cette façade de joueur se cache un aspect social poussé misant sur la communication. Je pense que l’Oculus Rift servira de base pour un futur appareil pouvant concurrencer les Google Glass, le plus grand danger pour Facebook.

 

 « Oculus’s mission is to enable you to experience the impossible »

 

J’ai donc du mal à comprendre pourquoi Jon Carmack, le créateur de Doom, père du FPS moderne, dégouté par les grosses sociétés est accepté ce rachat. C’est grâce à lui que Oculus VR est aussi connu et est en passe de révolutionner le jeu vidéo.

 

Cependant pour ceux cherchant à utiliser ses casques que pour regarder un film, il existe depuis quelques années des lunettes le permettant, on est alors couper du monde extérieur, bon c’est un peu cher et l’autonomie n’est pas fameuse mais ça peut être intéressant.

 Carmack-Facebook-Understands-Oculus-Rift-Vision

 

Pour ma part je réfléchi de plus en plus à commander le Kit Dev 2 avec son OLED 1080p. D’un pour pouvoir tester en profondeur des jeux dédiés et de deux pour me pencher sur le développement sur une telle technologie car cela peut s’avérer essentiel pour mon futur professionnel. Ca fait classe sur le CV pour un cout plutôt minime. La tout allié au Kinect 2 que je possède et j’ai deux des technologies les plus prometteuses de cette décennie.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Film Pokemon 20 avec Ho-oh

Mise à jour trailers: Ho-Oh sera dans le film Pokémon de 2017

En marge de Pokémon Go et Soleil et Lune a été annoncé le prochain film ...

Un commentaire

  1. Ca sent la surveillance rapprochée, en plein jeu tu vas avoir 3 pubs sur ton écran qui se basent sur le jeu auquel t’es en train de jouer et tes infos Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer