Home » Jeux vidéo » Lost Soul Aside – Le Final Fantasy XV indé

Lost Soul Aside – Le Final Fantasy XV indé

Il y a quelques mois, je recherchais des jeux ressemblant à Final Fantasy XV, car les RPG japonais furent très peu nombreux sur cette génération de consoles. Et je suis tombé sur Lost Soul Aside avec sa DA léchée, sa bande-annonce dynamique et son seul et unique développeur.

A l’époque j’avais trouvé ça fou sans pour autant m’y attarder. Et puis récemment le Youtube Poisson Fécond à sorti le trailer de son jeu FuzeCat, quel rapport me direz-vous! Les deux jeux furent développé en 2 ans chacun, avec peu de moyens. Et pourtant la différence est abyssale.

Durant 2 ans le jeune développeur coréen Yang Bing passa tout son temps sur son projet, travaillant en total autodidacte sur l’Unreal Engine. Il voulut créer son propre univers après avoir vu le trailer de Final Fantasy XV, il ne se cache pas de ses inspirations.

Ainsi il sacrifia sa vie pour ce projet et a pu faire un univers crédible, riche, avec un système de combat visuellement très dynamique. Mais ce qui est fou c’est que le jeune homme n’a pas fait ce projet dans le but d’en faire un jeu commercialement viable.
Yang Bing est un jeune homme complexé, il se qualifie lui-même de quelconque, se fait harcelé à l’école et sa vie amoureuse est inexistante. Avec Lost Soul Aside, il veut se créer son monde, son univers dans lequel il peut plonger et être son propre héros.

Créateur de Lost Soul Aside

On ne connait pas grand chose du jeu et de l’aventure que vivra Kazer, le gameplay ressemble à du Devil May Cry teinté de RPG à la NieR. Cependant, après la diffusion de son trailer en Juillet dernier, Yang Bing a été contacté par beaucoup de studios et d’éditeur pour Lost Soul Aside. Il a pourtant refusé toutes les propositions par peur de perdre son identité et son jeu. Des grands noms comme Square Enix ou Epic Games (l’éditeur de l’Unreal Engine) ont essayé de recruter le jeune coréen.

Au final celui-ci a accepté une proposition, il a expliqué après-coup, qu’il avait surtout eu peur de changer de mode de vie, de travailler dans un studio avec peut-être des phases de burn-out. Alors qu’on imagine que durant le développement de Lost Soul Aside, Yang Bing a dû travailler énormément sur ses propres réserves financière.

En tout cas j’espère vraiment que ce projet aboutira, la direction artistique est extraordinaire, le créateur est très très doué. Retenez le nom de Yang Bing car il deviendra un grand nom du jeu vidéo.

« Merci à tous ceux qui m’ont envoyé des messages et m’ont réconforté, il m’est impossible pour moi de répondre à tous vos message, mais je sais ce que vous me dites.

Je pensais que la raison pour laquelle j’ai refusé des offres était par peur de la vie difficile. Mais après avoir parlé avec nombreux d’entre vous, j’ai réalisé la vraie raison était la peur de partager mon univers.

Peut-être que l’on ne se connait pas les uns des autres, mais je suis quelqu’un de fermé qui n’est pas populaire dans la vie réelle, et maintenant j’ai réalisé que mon rêve n’était pas de créer un jeu, mais de créer un monde qui m’appartient, dont je pourrais m’immerger dans la vraie vie, comme je le planifie petit à petit depuis peut-être 10 ans. Je veux que ce monde soit magnifique, je veux que Kazer soit puissant parce que je voudrais comme ce personnage, ce que je ne peux pas.

Je disais que je voulais commercialiser ce jeu un jour mais quand ils (les éditeurs) sont venus me voir, j’ai eu peur comme si on voulait m’éloigner mon monde, j’ai commencé à être comme un enfant qui protégeait son jouet.

J’ai pensé à ça pendant un long moment et j’ai réalisé que je n’étais plus seul et sans identité grâce à vous. Tout le monde me traite comme un ami au lieu d’un développeur. Si vous pensez que mon univers est bon, alors je devrais le partager avec vous, même s’il peut se changer en un autre quand il deviendra commercial. J’aurais un essai pour vous montrer le monde dont je rêvais. J’ai décidé de prendre cette opportunité. Merci à tous.

J’essayerais de ne pas décevoir votre attente et la mienne. Ce sera difficile, mais j’aimerais essayer. C’est ma décision, et je suis heureux de vous l’apporter maintenant.

Merci encore. »

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Microsoft annonce une manette pour joueurs handicapés

Microsoft a fait une grande et belle annonce, une manette pour personnes handicapées, le Xbox ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer