Home » Evenements » Micromania Games Tour 2012: Les jeux de fin d’année

Micromania Games Tour 2012: Les jeux de fin d’année

A Paris il pleut les trois-quarts du temps et quand ce n’est pas le cas je fais la queue pour la représentation ultime du Micromania Games Tour au Grand Rex. Plus d’un millier de personnes avaient fait le déplacement pour découvrir ou redécouvrir les jeux de cette fin d’année. On reste dans le commercial, Micromania reste le leader des boutiques de jeux vidéo (RIP GAMES et ses prix alléchants).

Dès l’entrée dans la magnifique salle principale, on nous remet un sac pleins de goodies (t-shirts, posters et housses) ce qui rentabilise le faible d’entrée de la convention. Et GladOS nous accueillie aussi sympathique et buguée que d’habitude pour nous faire patenter le temps de faire rentrer tout le monde. En effet c’était une soirée à thème dirigée par deux employés d’Aperture Science, Marcus et Luc ; les cons nous ont pris pour des robots et nous ont fait passer des tests et des stimulus pour vérifier si nous n’étions pas défectueux. Les meilleurs « robots » recevaient un petit cake (en fait c’était une madeleine de Proust). Bref caméra posée (mais il n’y aura pas de vidéos, c’est que des trailers) et nous affalés dans le siège et nous voilà prêt à regarder des gameplays et trailers.

Y en a pleins qui ont criés car on ne pouvait jouer mais en même temps il y avait 1500 gamers et la Paris Games Week est très proche. Ca ne me gène pas beaucoup, je suis plutôt spectateur que joueur. Il ne faut pas oublier que le MGT reste grand public et rares sont les spectateurs regardant les site de jeux quotidiennement à l’affut du trailer de gameplay. Moi-même je ne regarde jamais de sessions de gameplay pour être plus surpris lors de la prise en main du jeu.

Dinga, game designer chez Arkane Studio vient nous présenter le fameux Dishonored sorti il y a deux semaines. Déjà très impressionnant quand on y joue, il nous a montré toutes les subtilités du gameplay via une séquence qui l’a fait mi-bourrin, mi-furtif. On peut cacher les corps, prendre possession d’animaux ou d’êtres humains, déchainer les éléments, se téléporter ; il avait débloqué tous les pouvoirs et nous a ainsi bluffé en combinant certains d’entre eux, mention spéciale au fait de tirer une flèche, arrêter le temps, mettre une mine et envoyer le tout dans un groupe d’ennemis. Le nombre de possibilités et d’approches est quasi infini dans ce titre et les gamers habituellement frustrés devraient un trouver leur compte. Je reste néanmoins sur ma faim concernant la qualité graphique du titre, il manque des ombres et des textures moins baveuses !

Halo 4 est bien plus proche de nous que je l’imaginais, ce nouvel opus canonique promet et envoi du gros pâté bien gras. Le trailer est super classe et me donne presque envie de jouer aux jeux ! Notre MasterChief va cette fois-ci exploser des ennemis plus puissants que lui dans une jungle luxuriante. Y a du défi et il faudra tirer parti des armes adverses pour pouvoir vaincre. Par contre les environnements sont vraiment sublimes et on voit une 360 maitrisée.

Kendo nous a présenté Splinter Cell Blacklist sortant fin Mars donc il y a le temps. Personnellement j’ai trouvé que la licence quittée de plus en plus le coté infiltration, certes Sam Fisher reprends son habit furtif et on nous pousse a se la jouer discret mais l’action reste très (trop) présente. On a eu le droit à une fusillade et quand je parle de fusillade je parle d’une phase ultra bourrine ou même Gears of War passe pour un Bisounours.. On sent Ubisoft derrière Blacklist, les animations viennent d’Assassin’s Creed, les phases de shoots viennent de Ghost Recon et l’infiltration des Lapins Crétins … costume, niveau discrétion on repassera. Bien sûr ils ont gardé les munitions illimitées.

On continue dans le FPS avec Battlefield 4 … on me signale que c’était Medal of Honor Warfighter. Donc ce nouveau MoH est moins buggé, moins chiant, plus nerveux et plus beau que le précédent mais toujours aussi inintéressant. Le Tier 1 reprend sur service avec Linkin Park dans l’iPod (les pauvres, les nouveaux morceaux sont à chier) et la fleur au fusil. Sincèrement c’est beau et moins nerveux qu’un Call of, je préfère cela. On est plus dans une unité d’infiltration que de destruction massive de l’adversaire et normalement il est impossible de dégommer un tank au fusil.

Encore un reboot avec Need For Speed : Most Wanted (le nouveau). Je l’attendais au tournant et j’avoue avoir été déçu. On a le droit à une espèce de monde ouvert pour faire la jonction entre les courses mais l’intérêt est atrocement limité. Les voitures sont certes bien modélisées mais il manque des ombres et une ville réaliste et non un truc en carton-pâte au rabais. Sinon c’est bien nerveux, très arcade comme toujours et nous avons une certaine liberté d’action. L’effet de vitesse est bien rendu et le fait de pouvoir un peu défoncer le décor rajoute un certain charme. On peut réparer sa voiture dans une station à la GTA ou Burnout mais c’est inutile.

On passera vite fait sur les jeux de danse à la con, ça m’a juste permis de mater les gonzesses à moitié à poil qui se trémoussaient sur scène. En effet c’est stimulant y a pas à dire.

Après une diffusion de la parodie de Julien Donzé consacrée à Bref et Call of (avec le « c’était Diablox9 » superbement surjoué)  direction la bouse monumentale qu’est Call of Duty Black Ops 2. Même Kendo qui nous le présentait s’est foutu de sa gueule.

Le jeu est absolument dégueulasse, les textures sont aussi baveuses et pixélisées qu’un film en 240p sur un écran Full HD. On y comprend rien, c’est terne au possible à la limite du monochrome.  On cache la misère à grand renfort d’explosions mais perso j’ai juste vu un camion s’enfoncer dans le sol. Les visages sont statiques et la synchronisation labiale est digne des meilleurs VQ du cinéma. Le pire vient du gameplay sans aucune évolution, que les petits puceaux se rassurent, il sera possible de faire un headshot en tirant à deux mètres à côté de l’ennemi, de dégommer un tank au pistolet et bien sûr, troisième guerre mondiale oblige, de tirer dans du béton armé au fusil mitrailleur. Ce jeu est tellement réaliste que ça en devient navrant et à l’heure des Frostbite Engine, Activision nous ressort un moteur vieux de 10 ans et un gameplay digne des meilleures bouses vidéoludiques.
Je ne comprends pas.

Juste après on en prend plein la tronche avec un Far Cry 3 quasi parfait, l’ile est sublime, ensoleillée, ombrée et très réaliste, c’est réellement à tomber. La liberté est totale et l’équipe de développement à corriger tous les trucs redondants du deux. Fini les allers-retours, les barrages avec des ennemis repopant à tour de bras. On s’infiltre sans déclencher d’alarme le temps de tuer le gros des gardes à l’arc puis on s’enfuit dans l’océan (l’eau est d’ailleurs terriblement réaliste). On retrouve un étalon graphique et une excellente production made in France. Vivement le 29 Novembre pour visiter l’île à grand coup de quad et de deltaplane.
Liberté me voilà !

Je m’y attendais et certains mouillés déjà leurs pantalon à la mention de Metal Gear Rising. Le jeu de Platinum Games et de Kojima consacré à Raiden. Le surpuissant cyborg qui tranche dans le lard, découpe et arrache à peu près tout. Clairement ça à de la gueule et c’est nerveux, On pourra donner l’angle de découpe d’un coup de stick et nous voici à trancher du Gecko, des soldats ou même carrément des ponts. Visiblement c’est très réussi et même si ce n’est trop mon genre de jeu et de licence c’est prenant. Les boss (ici un chien cyborg avec une tronçonneuse au bout de la queue) sont assez difficile et promettent de beaux échanges de lames. Convaincant ? Oui, convaincu ? Pas vraiment !

Forza Horizon a fait crisser les pneus avec son tout nouveau moteur, pas grand chose à dire si ce n’est que le jeu est dans la lignée des autres Forza, très réaliste, magnifique et nerveux. Cet opus est peut-être un peu plus arcade que les précédents, les courses sont plus nerveuses.

Cette fois-ci c’est moi qui mouille mon pantalon avec Assassin’s Creed 3 et ce cher Connor. C’est à Boston que nous commençons à escalader la ville, sortez dans une charrette en mouvement puis tuer un garde. Connor arbore des mouvements plus furtifs, il devient plus facile de s’infiltrer. Toujours aussi vivant et gardant ses gènes furtif et guerriers, AC3 est un peu plus violent, le héros est plus guerrier, presque invincible. L’utilisation de l’arc est sympa mais j’ai peur que cela simplifie trop les assassinats.  Bref j’ai hâte d’un jouer, certains l’ont déjà et des échos que j’en ai eu, il est plus que prometteur.

On finira ce Micromania Games Tour avec God of War Ascension, On revient sur le passé de Kratos. Le jeu est impressionnant, on voit très loin devant nous et c’est toujours aussi sanglant. La démo est sur internet. Je reste peu convaincu par ce pouvoir permettant de remonter dans le temps pour reconstruire des environnements. Par contre les boss frôlent le gigantisme et la démesure.

 

Pas mal de beaux goodies

Contrairement à ce que nos deux docteurs pensaient, les humains sont capables de calme et de contrôle pour mieux réagir face à des stimuli visuels. Surtout quand ceux-ci prennent la forme de jolies jeunes femmes se trémoussant sur des jeux comme Dance Star Party Hits. Ce fut l’occasion de voir certains jeux ne m’intéressant pas avant de venir comme Halo 4. Merci à Punk-Bay et Samdacat qui m’ont tenu compagnie lors du show

Bref les gamers je vous donne rendez-vous au Paris Games Week à la fin du mois. J’y serais au moins le samedi avec des amis youtubeurs.

Let’s Play boyz !

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Microsoft annonce une manette pour joueurs handicapés

Microsoft a fait une grande et belle annonce, une manette pour personnes handicapées, le Xbox ...

4 commentaires

  1. haha tu mouilles ton pantalon !

  2. super boulot, vivement l’interview

  3. J’ai été à celle de Bordeaux et j’en garde un bon souvenir 🙂 Surtout sur MGR et Farcry 3 . GlaDos m’avait tué et j’ai , à mon grand regret, pas eu l’occaz de choper un Cake ( snif ) mais ambiance fun, ça trashé les mecs qui montraient du gameplay quand y’avais un fail, les danseuses sexy sur les jeux où tu bouges ton cube étaient vraiment appréciables aussi … Bref, que du bon…Et Black Ops xD

    En tout cas, super résumé !

  4. Je reste néanmoins sur ma faim concernant la qualité graphique du titre, il manque des ombres et des textures moins baveuses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer