Home » Jeux vidéo » Microsoft Scorpio change les règles des consoles
Le futur des consoles

Microsoft Scorpio change les règles des consoles

Microsoft  a confirmé l’existence du projet Scorpion à l’ E3 aujourd’hui , mais ce n’est que l’année prochaine que l’on aura de vraies infos sur Scorpio. Microsoft met le pied dans le plat et défie Sony et Nintendo sur le marché de la réalité virtuelle de qualité.

PROJECT SCORPIO dans la continuité de la XBox One

« Personne ne sera laissé pour compte » Microsoft veut proposer une solution pour tous et pour toutes les bourses, ce qui veut dire que les jeux à venir seront compatibles avec la Xbox One, Windows 10 et Scorpio, ce qui signifie que les développeurs devront créer des jeux qui tirent parti de Scorpio, tout en fonctionnant sur du matériel existant.

« Sur Scorpio, beaucoup de jeux tireront parti du puissant hardware de la machine. »

Sur Halo 5 par exemple, le titre est capé à 60 fps et 1080p, mais lancé sur Scorpio, Halo pourrait activer toutes les options à fond. Et donc fonctionner en 4K. Car cette nouvelle génération met les voiles vers la 4K et la VR tout en permettant aux joueurs n’ayant pas envie de ces technologies de faire des économies en achetant une machine moins puissante.

On n’est pas sur une nouvelle génération avec son lot de nouveautés et un cap graphique monstrueux. Voyez ça comme le marché PC actuel, l’achat d’une nouvelle carte graphique haut de gamme permet non pas de faire enfin tourner un jeu, mais plutôt d’activer les options les plus gourmandes et avoir un rendu graphique optimal.

puissance project scorpio

Microsoft aura-t’il son casque VR?

Si le terme VR a bel et bien été prononcé, on n’en a pas vu la couleur. Pas de casque Hololens non plus, ni le projet Holographic alliant VR et RA. Du coup on se demande si Microsoft va développer son propre casque de jeu. Personnellement je ne pense pas, Big M à déjà des partenariats avec HTC et Oculus, il lui suffira de rendre compatible Scorpio avec les casques actuels ; voir proposer un bundle avec le HTC Vive Pre.

Actuellement Microsoft n’est pas encore prêt à montrer la bête, nous savons juste que nous avons affaire à une machine d’une puissance de 6 Téraflops, puissance risquant d’être très chère à produire. Mais cela attirera un grand nombre de développeurs pour tirer parti de cette technologie..

Personnellement je vois bien une machine très proche d’un PC actuel, mais simplifiée pour pouvoir s’intégrer dans un salon. Et une compatibilité avec tous les casques du marché pour avoir accès aux jeux de l’écosystème Microsoft. Car oui cette conférence marque la fin des exclusivités Xbox One, à l’avenir la plupart des jeux seront aussi sur le Windows Store sur PC. L’éditeur pouvant ainsi contrôler la distribution et surtout combattre le piratage.

Stratégie similaire chez Sony

Avec ses 6 Teraflops de puissance de calcul, Microsoft pense gagner la bataille de la puissance et prendre des parts de marché à Sony. Mais voilà l’histoire a montré que la puissance importe peu, la Dreamcast aussi était puissante, la Neo-Geo a longtemps fait faire des rêves humides aux joueurs. La puissance des PSP et PS Vita a justement coûtée cher à Sony, menant ces consoles à leur perte. Les joueurs veulent des jeux, la puissance et les beaux graphiques ne sont qu’un argument marketing.

Chez Sony on veut tout de même présenter une PS4 Neo, ou PS4K, pour pallier à toutes critiques. Car si la PS4 peut bien faire tourner les jeux en VR, on ne risque pas d’avoir 90fps et 2K à chaque œil dans ces conditions. Le géant japonais veut là aussi faire cohabiter plusieurs versions de sa machine, si l’utilisateur peut bien jouer en VR sur sa vieille PS4, l’expérience ne sera optimale que sur la dernière version. Mais j’extrapole un peu, Sony n’étant pas encore prêt à nous donner des détails.

 

Play Anywhere, Microsoft cherche un marché qu’il ne trouvera pas

now-i-can-play-anywhere_o_3150357Xbox Play Anywhere est le « cross-buy» made in Microsoft, mais au lieu de lier les achats entre la console portable et la console de salon, il relie la console Xbox et le PC sous Windows 10. À partir de maintenant, toutes les grosses exclues de Microsoft seront disponibles sur Xbox One et Windows Store. En amenant les grosses licences sur Windows, Microsoft s’assure un store fourni en jeux et un contrôle total sur celui-ci. Il veut court-circuiter le marché actuel et concurrencer Steam, sachant qu’il joue à domicile et peut donc très bien forcer la main aux utilisateurs pour que ceux-ci achètent sur sa plateforme. D’autant que Microsoft a déjà commencé à asseoir sa suprématie en forçant la mise à jour des Windows vers Windows 10. Avec un parc de machine qui devrait atteindre le milliard d’ici 2018, le géant a tout ce qu’il faut pour promouvoir ses jeux et ses logiciels sans que cela ne lui coûte un rond.

Sauf que voilà, à vouloir trop tirer sur la corde, il risque surtout de perdre son public avant même de l’avoir, en effet le vent gronde et les esprits s’échauffent, la mise à jour automatique à surtout réussi à frustrer les utilisateurs. Microsoft perd la confiance de ses futurs clients et ceux-ci, a fortiori les gamers, rechigneront à acheter sur le Windows Store.
D’autant que celui-ci souffre d’une ergonomie très discutable et est toujours criblé de bugs (par exemple mon PC n’est pas compatible avec un jeu alors que j’ai mon Windows à jour et du matériel dernier cri). Rajoutons à cela des prix très élevés et des soldes inexistantes.

Toujours est-il que cette stratégie ne penchera pas en faveur de la Xbox. Si vous êtes un gamer PC vous n’avez maintenant plus aucune raison à acheter leur console. Microsoft sort en quelque sorte des Steam machines, mais avec un OS encore plus fermé. Il ne risque pas perdre énormément de clients et fera tout de même des ventes de jeux. Mais cela avantage Sony, qui garde beaucoup d’exclusivités pour sa propre machine, poussant ainsi les PCistes à prendre une PS4. Est-ce que Sony révisera ses plans avec NEO pour mettre la console près de la puissance de Scorpio?

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Microsoft annonce une manette pour joueurs handicapés

Microsoft a fait une grande et belle annonce, une manette pour personnes handicapées, le Xbox ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer