Home » Film » [Film] Rebelle, le destin est entre ses mains
Image du film "Rebelle"

[Film] Rebelle, le destin est entre ses mains

Rebelle

20121 h 40 min
Résumé

Depuis la nuit des temps, au cœur des terres sauvages et mystérieuses des Highlands d’Écosse, récits de batailles épiques et légendes mythiques se transmettent de génération en génération. Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse ! Maniant l’arc comme personne, Merida refuse de se plier aux règles de la cour et défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de tous et particulièrement de sa mère. Dans sa quête de liberté, Merida va involontairement voir se réaliser un vœu bien malheureux et précipiter le royaume dans le chaos. Sa détermination va lui être cruciale pour déjouer cette terrible malédiction.

Métadonnées
Titre Rebelle
Titre original Brave
Réalisateur Mark Andrews, Steve Purcell, Brenda Chapman
Durée 1 h 40 min
Date de sortie 21 juin 2012
Budget $185 000 000
Détails
Note Bon
Images
Acteurs
Avec : Kelly Macdonald, Julie Walters, Billy Connolly, Emma Thompson, Kevin McKidd, Craig Ferguson, Robbie Coltrane, Peigi Barker, Steven Cree, Steve Purcell, Callum O'Neill, Patrick Doyle, John Ratzenberger, Sally Kinghorn, Eilidh Fraser

Un nouveau Disney c’est toujours un évènement, d’une part parce que la société a toujours produit des films d’excellentes qualités, d’autre part parce que l’adulte que nous sommes à besoin de ce retour en enfance.

D’autant que Rebelle était attendu au tournant, les trailers décollaient la rétine et on avait hâte de voir le nouveau moteur graphique de Pixar. Direction les champs Elysées pour une projection en avant-première, dossier  de presse et lunettes 3D dans les mains et nous voici prêt pour la séance !

 

Le courage, voici le thème principal de ce film. On est happé par le côté sauvage de la jeune Merida, soumise à ses parents. Il faut dire que le passage à l’âge adulte est rééllement le thème phare du film, d’ailleurs le méchant de celui-ci symbolise d’une certaine manière cette enfance. La jeune fille sera donc, comme souvent à cette époque obligée de ce marier de force et décidera de prendre en main son destin !

Pour le coup Pixar redore son blason (qui avait perdu de sa superbe ses dernières années) avec Rebelle, le film est beau et au service d’une histoire captivante quoique classique et pour une fois les blagues font rire sans sombrer dans le potache. Notre héroïne sera coincée tout au long du film entre ses devoirs de princesse inculqués par sa mère et le coté sauvageonne hérité de son père, guerrier highlander typique. Elle voudra fuir cet enfer sans vraiment le pouvoir, m’est avis que les adolescents se retrouveront dans ce film.

Rebelle ours

Et justement graphiquement ça déchire, les décors sont très réalistes et retranscrivent très bien l’ambiance de l’Ecosse, terre venteuse aux sombres forêts noyées dans la brume. Les contes et légendes des terres écossaises se retrouvent dans ce film; cette brume épaisseur et mystérieuse cachant d’innombrables secrets oubliés depuis des siècles et surtout ces feux follets, seule lumière parmi les ténèbres. Cependant au-delà de cette beauté, le film est sombre, notamment avec les lunettes 3D, en effet une grande partie du film se déroule de nuit. Heureusement notre chère Merida arbore la patte Disney/Pixar (visage rond, couleurs claires) et donc les personnages ressortent bien du décor !

Mention spéciale aux cheveux de Merida, qui ont bénéficiés de son propre moteur physique. On peut même parler d’une entité à part entière donnant la véritable humeur de l’adolescente. D’ailleurs ses cheveux intensifie le coté sauvage  et sportif de la jeune fille. N’oublions pas qu’elle tire à l’arc et monte à cheval comme personne.

 Rebelle-famille

Les thèmes musicaux, composés par Patrick Doyle, collent tellement bien à l’ambiance qu’on les remarque à peine, mâtinés de cornemuse on ressent toutes la puissance des Highlands et de l’Ecosse et cela au service des combats et des rixes (nombreuses dans le film). Les deux chansons du film «Touch the Sky » et « Into the Open air » collent bien au moment du film et pour une fois j’ai adoré (moi qui déteste les chansons dans les films) et je pense prendre l’OST.

Entre une patte graphique absolument sublime, des musiques écossaises collant parfaitement à l’ambiance et une histoire assez prenante tournant autour du courage, du retour à l’état naturel et du passage à l’âge adulte, on retrouve un vrai Disney/Pixar que l’on n’avait pas vu depuis Cars en 2006. Les petits comme les grands se retrouveront dans ce film d’animation somme toute assez noir de part son ambiance. Une version plus mature ne serait pas déplaisante!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Critique – Your Name: Kimi no Nawa – Entre Tradition et modernité

Makoto Shinkai représente pour beaucoup l’espoir de l’animation japonaise, en effet l’arrêt prochain des films de Hayao Miyasaki laisse présager des années noires pour l’industrie. Le monde de l’anime essaie de rogner sur les coups et fait souvent des productions au rabais. A côté de ça on a Shinkai, réalisateur de 5 Centimètres par secondes et Garden of Words qui fait partie de mon top 5 japonais. Et désormais Your Name alias Kimi no Na wa !

3 commentaires

  1. Franchement il a l’air excellent j’ai hate d’aller le voir .

  2. moi au contraire l’héroïne ne m’attire pas du tout, et je suis pas non plus d’accord sur la qualité des derniers pixar, ratatouille, wall E, up, toys story 3 c’est du top, il y a que cars2 un poil en retrait je trouve.
    mais bon j’irais le voir quand même parce que par contre l’histoire et l’univers me plait bien, c’est juste que DA avec une vilaine fermière ça craint…:)

  3. Bon bah, je comptais aller le voir et… J’ai pas changé d’avis! Au contraire ça m’en donne encore plus envie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Épinglez