Home » Analyse » Nintendo Switch, Je vous dis tout en détail

Nintendo Switch, Je vous dis tout en détail

J’ai été à la présentation de la Nintendo Switch au Grand Palais. On attendait avec impatience la présentation de la console le 13 Janvier. Elle a eu lieu à 5h du matin chez nous, c’était une présentation sur scène en direct du Japon, chose rare ces derniers temps. Franchement ça fait plaisir de revoir Nintendo face à un public. Cependant les japonais ont tout fait pour contrôler au mieux leur présentation. Pas de mise en scène folle, pas de démonstration live. Juste un simple Powerpoint austère et des vidéos drôles et très préparées. Nintendo était autant là pour convaincre que rassurer ses investisseurs. Et au vu de la chute vertigineuse de la bourse et des hashtag Twitter, ils n’ont fait ni l’un ni l’autre.

La Switch, en long, en large est en travers

Pour les trois du fond qui ne suivent pas, la Switch est une console hybride, mi console de salon, mi-portable. Elle a un écran dédié sur lequel on clipse les deux manettes Joycon pour pouvoir jouer où l’on veut. C’est un peu une WiiU mais où le gamepad serait la console elle-même.

La Nintendo Switch a pour vocation de remplacer la WiiU et la 3DS et reconquérir le marché casual et communautaire.

La Nintendo Switch sortira le 3 Mars 2017 pour un prix de 320€ en France et n’aura pas de jeux inclus dans le pack.

Parmi les choses importantes à savoir :
– Les Joycon embarquent de la reconnaissance de mouvements et un système de vibrations très perfectionné.
– La batterie tiendra de 2 à 6h de jeu en mobilité. La Switch se rechargeant avec un câble USB-C

– La console ne sera vendue qu’avec 32Go de stockage, c’est vraiment peu.
– Le online sera payant et un jeu complet sera jouable gratuitement chaque mois.
– 80 jeux sont en développement et devrait sortir durant l’année en cours

Lors du lancement il y aura le nouveau Zelda, avec son édition collector, 1, 2, Switch  et Arms, Splatoon 2 et le portage Mario Kart 8 Deluxe

Switchons plus en détail

La principal feature de la Switch vient de ses façons de jouer. J’ai longtemps critiqué les consoles Nintendo pour leur ergonomie désastreuses, et ce depuis toujours. Il y a donc un effort de fait à ce niveau.

On peut donc jouer à la Nintendo Switch :

  • Avec l’écran et les Joycon autour, en mode nomade en somme. Dans cette configuration, la Switch fait la taille du gamepad de la WiiU
  • Comme une manette en clipsant les Joycon sur un dock. La manette est alors assez imposante et pas forcément ergonomique
  • Les Joycon séparés, un dans chaque main. On jouera comme avec des Wiimotes, les Joycon faisant la taille d’une manette NES
  • Avec juste un Joycon façon manette de NES ou SNES. Vu la taille ce n’est pas très confortable
  • Avec le Pro Controller. Une manette classique vendu séparément. La meilleure configuration pour les gros jeux.

Niveau ergonomie ça va, ce n’est pas non plus la folie, quelque soit la configuration, les Joycon sont bien trop petit pour mes grandes mains. Cependant on arrive facilement à accéder à tous les boutons sans trop de soucis. Difficile de jouer à certains jeux où il faut prendre le Joycon à pleine main, on aura tendance à appuyer sur tous les boutons.

La console est de très bonne facture, l’écran est un écran magnifique d’à peu près 7″ les Joycon bleu et rouge sont bien jolis. La console est très fine et plutôt légère de ce que j’ai pu en voir. On ignore si le dock ajoute un supplément de puissance. Je pense qu’il débride la puce graphique.

Tout cela permet donc à la Switch de délivrer un jeu en 720p en mode nomade et en 900p sur la télé. C’est suffisant je trouve. Malheureusement la puce Tegra K1 ne permet pas une fluidité exceptionnelle.

 

J’ai testé Zelda et les autres jeux de lancement de la Switch

Au Grand Palais j’ai testé quelques minutes chacun des jeux présents, voici mon avis.

Zelda Breath of the Wild !

Le jeu de lancement de la Nintendo Switch, sa killer-app et un machine seller… sortant aussi sur WiiU. Difficile donc d’acheter spécifiquement une Switch pour ça.

On arrive donc dans un monde ouvert dès le réveil, après une sieste d’un millénaire, à un Link à moitié nu de sauver le monde en proie au chaos. Enfin normalement puisque tout le monde vit sa vie peinard dans une vaste plaine. C’est donc nous qui allons tuer les monstres. Il y a pleins de petites features par-ci par-là comme jouer avec le feu, pousser des pierres sur les ennemis. Mais rien n’est expliquer.

J’ai dû demander quoi faire à l’animateur, sans ça j’allais tourner en rond dans la pampa. Le monde ouvert est joli mais très très vide. Ce n’est pas le monde verdoyant avec des touffes d’herbes flottant au vent des trailers. Là on s’ennuie un peu.

Naimant pas spécialement les Zeldas, j’ai apprécié cette démo, le cell-shading est magnifique, les environnements intérieurs rendent très bien. Le combat est moins dirigé et plus organique. Le jeu veut nous faire plonger dans son univers et s’affranchissant des patterns classiques. Par exemple on peut récupérer les objets des monstres.

Et truc bizarre, le jeu est plus fluide et plus beau en mode nomade, alors que c’est normalement le même jeu.

Arms

Muda muda muda muda

Ce gif est à peu près mon ressenti sur Arms, un jeu bien bourrin comme il faut. Ca se joue avec un Joycon dans chaque main. On joue un héros équipé de bras à ressort façon Monkey D Luffy. Est on tape l’adversaire à distance. C’est super joli et coloré et d’une fluidité exemplaire.

Avec les Joycon on pourra taper façon boxer, se mettre en garde en gardant les manettes horizontales et envoyer une chope en tapant des deux poings. C’est un coup à prendre mais on peut faire des effets pour donner des coups incurvés. Et quand la jauge est assez haute on envoie un coup spécial et on fait des combos à tout va.

C’est ultra dynamique. On est dans un manga avec ses animations façon Dragon Ball ou Jojo’s. Un bon joueur montrera vraiment du beau jeu. Du coup c’est assez techniquement car la Switch prend en compte tous nos mouvements donc taper à tout va sans stratégie n’apportera pas la victoire.

1, 2, Switch

C’est censé être l’ambassadeur de la console, son Wii Sports démontrant toutes les capacités de la machine. Bon on ne va pas se mentir 1, 2, Switch est nul au possible. C’est un super jeu pour tester les Joycon, la détection de mouvements, etc…

Mais pourquoi ce jeu est vendu ? C’est juste des mini-jeux jouables à deux ; duel au far-west, reproduire une danse, arrêter un katana. Bref ce sont des jeux de réflexes à faire entre amis. Mais il n’y aucun intérêt vidéoludique.

Le présentateur me là dis à chaque fois « vous n’avez pas besoin de regarder l’écran » mais alors ce n’est pas un jeu VIDEO. Si je veux deviner le nombre de billes dans une boite, je prends une vraie boite, pareil pour le sabre.

T’y joue 5 mins et c’est tout, du fait chaque mini-jeu une fois et c’est fini, pas besoin d’y retourner. Et c’est quoi ce jeu de traite de vache extrêmement malaisant. On a l’impression de se taper une bonne branlette c’est le même mouvement de pression du pis pour faire sortir le jus. Pire il y aussi plusieurs pressions différentes pour le lait

1, 2, Switch est un jeu à jouer bourré avec des potes autour d’un piccolo, c’est nickel, un super jeu con comme pas permis. Mais acheter une console à 300 balles + un jeu à 50 balles pour ça, no way !

De Mario Kart 8 Deluxe à Splatoon 2, je ne m’attarderait pas sur les portages, ce sont les mêmes jeux que la WiiU avec de nouvelles cartes. Splatoon 2 a un vrai potentiel avec la Switch, notamment entre amis où chacun aura sa console. Un potentiel esport comme dans le trailer ? Je ne pense pas, les parties sont bien trop brouillonnes et les retournements de situation trop violents.

On attendra vraiment le nouveau Super Mario Odyssey pour se faire un avis sur la Switch et peut-être l’acheter car ce jeu vend du rêve.

Je suis pas déçu par la Switch comme console, elle a un certain potentiel, mais ses jeux de lancements sont bien bofs comparé à l’attente des joueurs. Pas de quoi claquer 320€ en Mars. Je ferais un autre article et vidéo en analysant et en critiquant vraiment la machine par rapport à son avenir immédiat.

Stay tuned !

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Fire Emblem Heroes: du game design léché au Free2Play raté!

Fire Emblem Heroes est sorti depuis un petit mois maintenant, il s’agit du troisième jeu ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Épinglez