Home » Jeux vidéo » Pokemon Shuffle , Nintendo Crash Saga

Pokemon Shuffle , Nintendo Crash Saga

Pkemon shuffle logo

Je ne suis pas fan de Nintendo, j’adore juste ses consoles portables car elles accueillent Advance Wars, des bons RPGs , de bons titres de réflexion et ma licence fétiche Pokemon. Et j’en ai fait des Pokemons, des jeux dérivés de l’univers. Je suis allé jouer les scouts avec une toupie Beyblade, je me suis glissé dans la peau d’un Pokemon pour parcourir des donjons longs et chiants avant de suivre les aventures de Pikachu au jardin d’enfants. Le mieux c’était quand Nobunaga Oda a voulu se battre avec des bestioles façon Fire Emblem. Et y a un paquet de temps, les spins-offs se résumaient à des Trading Card Game, des Pinballs et parfois des Puzzle. C’était un peu naze mais sur la Gameboy où Tetris cartonnait, cela prenait tout son sens. Honnêtement je ne pensais pas revoir de tels puzzle games dans la galaxie Pocket Monsters, même si, en constatant le succès de certains jeux mobiles, j’espérais au fond de moi un petit F2P Pokemon, notamment sur smartphone. Et c’est là qu’arrive Pokemon Shuffle, successeur gratuit de Pokemon Link! Battle; et autant jouer cartes sur table, si vous n’êtes pas d’un naturel patient, préférez acheter Link! Battle sur eShop.

Par trois tu l’auras!

Pokemon shuffle exemple

Pokemon Shuffle est donc un match-three, comme Candy Crush Saga, Bejeweled, Clash of Heroes et Puzzle & Dragons. En gros tous les jeux free 2 play qu’on trouve sur smartphone et qui bouffent notre temps. Le principe est donc très simple, aligner 3 pokemons ou plus identiques pour les faire disparaître et marquer des points. Ici ces pokemons permettent de lancer une attaque et diminuer les HP du pokemon combattu situé sur l’écran du haut. Une fois le Pokemon K.O. vous pouvez l’attraper à la pokeball si ce n’est pas déjà fait.

 [pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]On trouve même des méga-évolutions pour coller avec la nouveauté de X/Y[/pullquote] Le jeu se joue au tour-par-tour, on peut prendre son temps pour choisir quel avatar va remplacer un autre. Le but étant de faire un maximum de réactions en chaîne en un minimum de coups. A cela se rajoute une équipe de quatre pokemons que l’on peut choisir avant le combat, chaque pokemon ayant un type (on peut donc jouer sur les types pour maximiser les dégâts), une puissance et un niveau, niveau qui augmentera avec l’xp gagnée.On trouve même des méga-évolutions pour coller avec la nouveauté de X/Y.  On peut vraiment prendre son temps à observer le tableau pour faire le déplacement le plus judicieux, c’est quelque-chose que j’ai trouvé agréable, pouvoir ainsi maximiser les combos. Même si de nombreux combos sont totalement imprévisibles, notamment en fin de partie où vous faites 15/20 combos alors que le pokemon est mort depuis longtemps. Si cela flatte l’ego, je préférerais avoir ces-dits combos en pleine partie.

Si le principe est assez simple les quelques subtilités du gameplay laissent de marbre, notamment les attaques des pokemons adverses qui peuvent faire poper des têtes à leur effigie, cependant je n’arrive pas à savoir si le fait de les aligner fait des dommages à l’adversaire ou au contraire le soigne. De même certains combos font un nombre de dommages très différents d’un coup à l’autre; par exemples un x4 peut faire 380 de dommages et l’instant d’après juste 100. Certes certains pokemons ont des capacités spéciales mais j’ai l’impression qu’elles se déclenchent très rarement et bien entendu sans prévenir. Certains coups de l’ennemi glacent nos pokemon, il est alors difficile de voir lesquels sont gelés alors qu’on peut interargir avec. Parfois le tableau manque de clarté, surtout quand tous les pokemons ont la même couleur.
Ce coté totalement aléatoire se ressent dans le taux de capture. De base un pokemon a un certain pourcentage de capture et plus il vous reste de coups à la fin du combat plus ce pourcentage augmente. Cependant il arrive souvent que des pokemons avec un taux de 20% rentrent directement alors que d’autres à plus de 60% risquent vous faire rager un moment.

Pokemon shuffle tuto

Question difficulté c’est globalement assez inégal, si il est très facile d’obtenir des rangs S, notamment en achetant des coups supplémentaires, les captures sont parfois très difficiles. Il n’est pas rare de devoir refaire un niveau en choisissant des pokemon plus puissants pour maximiser nos chances. Du coup on ne comprends parfois pas pourquoi on obtient un modeste rang B alors qu’on carbure depuis le début au S. Vers le niveau 50 les choses commencent à se compliquer et il faudra prendre l’habitude de farmer pour monter le niveau de vos Pokemons favoris et gagner un peu plus d’argent.

Le jeu a la bonne idée de proposer des niveaux spéciaux et des niveaux EX dans lesquels vous pourrez attraper les pokemons les plus puissants si tant est que vous les avez débloqués. Les niveaux spéciaux n’apparaissent que pour une durée limitée et certains ne peuvent être tentés que une fois par jour. Tout comme les EX contenant des légendaires, ces niveaux récompensent les joueurs les plus assidus car ils demandent une équipe très puissante tellement ils sont difficiles. Rajoutez à ça un taux de capture très faible. C’est clairement à ce moment là que l’achat d’objets se révèle indispensable.

Mon préciiiieeeuux

WP_20150218_003

Pokemon Shuffle possède trois monnaies différentes: les coeurs permettant de faire une partie, vous recevez jusqu’à cinq coeurs maximum à raison d’un coeur toutes les 30 minutes, les pièces qu’on obtient en jouant et permettant d’acheter quelques bonus utiles durant la partie; malheureusement on ne gagne que très peu de pièces par combat et les bonus sont assez chers (30 à 100 coins par combat pour des objets débutant à 800 pièces), ce qui peut pousser à l’achat in-app!

[pullquote align= »right » textalign= »center » width= »30% »]C’est un peu un attrape-pigeon[/pullquote]Et justement pour vous faire dépenser vos pauvres euros vous pouvez acheter des joyaux… a des prix vraiment prohibitifs je dois dire… le tout sur un eshop qui, on le sait, est poussif et pas du tout pensé pour l’achat in-app contrairement à un Google Play, comme d’habitude Nintendo se perd dans les menus, sous-menus et autres limitations monétaires. A 1€ le joyau soit 5 vies, (ou 45€ pour 480 coeurs environ) c’est un peut un attrape-pigeon, Heureusement que l’on gagne des joyaux tous les 10 Pokemons. Mais le jeu nous interpellant tellement régulièrement pour dépenser ses précieux, notamment quand l’on perd, un bambin aura tôt fait de ne plus avoir de crédit.

Autant être clair je trouve ce système frustrant et peu adapté à la 3DS, autant sur smartphone ça passe, durant un trajet de métro ou une file d’attente. Mais une console portable est plus utilisée durant les longs voyages ou dans son lit, bref à des moments où l’on peut jouer plus que 10 min. On est vite limité, surtout quand on voit qu’une partie dure souvent moins de 2 minutes.

J’avoue ne pas du tout être client des Free 2 Play, poussant toujours au vice, à chaque instant, quitte à dégouter le joueur ne voulant pas mettre la main à la poche. J’aurais plutôt préférer des coeurs diminuant en cas d’échec ou si on veut recommencer et pouvoir ainsi avancer dans le jeu si je gagne mes parties. Ici le bon joueur n’est à peine récompensé, les rangs S n’amenant que peu de choses et l’achat de Super Balls (coutant un bras) ne garantissent pas la capture du Pokemon. Les évènements spéciaux sont une excellente idée mais tellement difficiles et punitifs qu’on s’y essaie que très rarement. Dans l’ensemble le gameplay de Shuffle est plus stratégique que Link! Battle car plus posé, l’ergonomie a été revue à la hausse et le jeu est plus accessible aux néophytes ne connaissant pas leur table de types.
Le joueur régulier et patient trouvera son compte dans Shuffle (que j’ai préféré à Puzzle & Dragons Z: Mario & Luigi justement) mais je maintiens que Pokemon Shuffle a plus sa place sur smartphone ou dans une version payante. Nintendo essaie de faire du F2P sans avoir corrigé ses lacunes en terme de démat.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Microsoft annonce une manette pour joueurs handicapés

Microsoft a fait une grande et belle annonce, une manette pour personnes handicapées, le Xbox ...

Un commentaire

  1. Comme un jeu gratuit de microtransaction , celui-ci est pas le pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer