Home » Jeux vidéo » Pokémon Soleil et Lune – Avis sur la démo

Pokémon Soleil et Lune – Avis sur la démo

Autant être clair, avant l’arrivée de la démo Pokémon Soleil et Lune j’étais saoulé du jeu. A force de vouloir communiquer régulièrement, via le Corocoro et les trailers mensuels, The Pokémon Company a laissé couler son jeu, rajoutez à ça Pokémon Go qui a clairement mis Soleil et Lune au second plan.

Et ce 18 Octobre, une démo de Pokémon Soleil et Lune est sortie, comme celle de Pokémon ROSA quelques temps auparavant. Et cette démo est plus qu’excellente, certes courte mais abordant toutes les nouveautés du jeu. En y jouant on a vraiment l’impression de jouer enfin à un nouveau Pokémon.

En effet la licence Pokemon n’a que très peu évoluée depuis 20 ans, on ne va pas se le cacher à part des nouveaux Pokémons, une nouvelle région à chaque fois, le principe reste toujours le même, attrapez des Pokémons. Et les « nouveautés » que sont les combats duos, les méga-évolutions, les concours de beauté, ne représente qu’une infime partie de chaque jeu (sérieusement vous saviez qu’il  y avait un Méga-Roucarnage ?) . Alors oui, The Pokémon Company pourrait nous enfumer en regroupant toutes les nouveautés dans la démo sans utiliser leur plein potentiel dans le jeu final. Rappelez-vous le grand envol de Ruby  Omega et Saphir Alpha, on l’a utilisé finalement qu’à de rares occasions.

Bref Alola à tous et bienvenue sur un petit bout d’île de ce nouvel univers inspiré de Hawaï, on est accueillie par un maire totalement décontract, un jeune garçon Tili plutôt cool et le Fucking professeur Euphorbe, aka le prof Pokémon le plus classe et zen de tout Pokémon. Et tout  ce beau monde nous dit d’aller sur la colline participer à une « Epreuve », sorte de journée d’intégration locale (sans les tests de français et les tours de terrain à poil).

Ah oui j’avais oublié de dire qu’on a déjà un Pokémon, Amphinobi, qui pourra se transformer en Sachanobi (AshGreninja) et ce même si on ne ressemble ni de près, ni de loin au jeune Sacha qui a toujours 10 ans.

Amphinobi de Sacha

Pokémon Snap

Le premier défi est de loin le plus intéressant puisqu’il s’agit de prendre en photos quelques Pokémons dans une caverne. Le tout en utilisant le gyroscope de la console, bon malheureusement le jeu n’utilise pas la réalité augmentée et donc pas de système à la Pokémon Go où le jeu transcende notre univers. On est plus dans un système à la Yokai Watch (dont le jeu s’inspire allègrement), on doit chercher et  photographier la créature dans un endroit dédié (ici un trou dans la caverne) afin que celle-ci nous attaque et déclenche le combat.

Alors ce n’est en effet pas aussi poussé que feu Pokemon Snap mais ça augure de nouvelles choses. Je pense par exemple que certains Pokémons ne seront disponibles que par ce biais, nous obligeant à trouver les endroits où ils se cachent.

Pour en revenir au défi, on devait photographier 4 Pokémons pour le professeur afin de faire avancer l’histoire.

Wesh ma gueule !

Histoire qui est d’ailleurs rythmé par la nouvelle team de méchants, fini la Team Rocket en uniforme et bienvenue à la Team Skull. Les racailles du coin ont bien plus le look de l’emploi que précédemment, arrivant vers toi à coups de punchlines bien senties. On dirait vraiment les débiloss des bas quartiers près à nous racketter, alors oui ils sont totalement clichés avec les bandanas, leur jogging et leur langage fleuri, mais franchement c’est super drôle à lire, c’est bien écrit et ça apporte un dynamisme qui m’avait manqué avec la Team Magma.

Par exemple la boss de la team Apocyne, c’est la Sista, une fille avec des dreads et ayant bien plus de charisme que ses collègues. Son arrivée est d’ailleurs très classe, on sent vraiment la patronne. Pokémon Soleil et Lune joue d’ailleurs beaucoup sur les caméras pour mettre en avant les scènes.

pokemon_soleil_lune_pokedex_motisma_alola

Le retour de Jean-Michel Cadrage

C’est une bonne idée de bouger la caméra pour mettre en valeur le personnage mais c’est pas parce qu’on est dans un univers maritime que t’es obligé faire tanguer le navire. Hein JeanMi, parce que la caméra qui tourne, qui pénètre les bâtiments et surtout se met bien au-dessus de toi pour bien t’empêcher de voir la route c’est non. Essaie de marcher sans voir à 2m et tu verras. Et puis JeanMi adore diriger les acteurs – « Vas-y Sista fait l’amour à la caméra, oui voilà en contre-plongée c’est top. Je suis  un peu bourré là »

Non JeanMi, va te coucher, t’es lourd. Alors que dans les bâtiments ça va à peu près, la caméra suit le personnage, c’est clair, c’est fluide. En plus c’est pas comme si la New 3DS avait un second stick, qui sert, comme d’habitude, à rien. Gamefreaks propose une caméra libre s’il te plait !

Enfin c’est l’occasion d’admirer la nouvelle coupe de cheveux de l’infirmière Joëlle, plutôt stylisée et qui ne devrait pas laisser Pierre indifférent. Mais aussi d’observer l’univers de Pokémon qui est beaucoup plus riche qu’à l’accoutumé. On a de nouveaux magasins, un port, un magasin touristique, etc… et chaque boutique est réellement identifiable comme telle. On a le sentiment d’être  dans un vrai centre-ville, un ensemble beaucoup plus réel. Et ce même si des bâtiments restent pour le moment non visitables. De plus, pour un village portuaire, celui-ci est grand, ne se résume pas à une rue mais à un ensemble de maisons donnant une bonne sensation d’espace.

pokemon_sun_moon_triopikeur

De la vie man, du monde animal

La sensation de réalité ne se situe pas seulement au niveau des infrastructures, mais aussi au niveau de Pokémons. En effet les Pokémons sont bien plus présents dans la vie courante. Si comme d’habitude on retrouve les bestioles statiques près de leur maître, je les ai trouvé plus vivants dans la démo. Par exemple les Mackogneurs en train de se battre (et de faire autre chose avec une demoiselle) ou encore le Ekaïd qui s’enfuit lors d’une jolie cinématique.

Mais ce qui rend très réaliste Pokémon Soleil et Lune c’est clairement les « montures ». On pourra tout simplement monter sur nos Pokémons, un peu comme avec le Grand Envol mais en plus poussé. Ce système qui devrait remplacer les CS se fait au moyen d’une selle que l’on mets sur un de nos Pokémon (ici un Tauros) et hop on peut grimper dessus et utiliser sa capacité spéciale, Eclate-Roc pour Tauros qui va ainsi foncer dans les blocs, Vol pour Dracaufeu, etc… Et là où ça diffère des CS c’est qu’ici la capacité ne prend pas la place d’une attaque, elle est indépendante. En fait on accède à nos Pokemons alliés via un menu externe. Dans la démo Tauros n’était pas dans notre équipe, mais on pouvait tout de même le monter en appuyant sur Y.

pokemon_soleil_lune_poke-monture_tauros

Un peu à la manière des Poké-Montures comme Rhinocorne de la Route 9 de Pokémon XY vous montez vraiment le Pokémon et vous pouvez vous déplacer librement avec. C’est sympa, il y a une meilleur synergie avec notre Pokémon.

Et en parlant de Synergie ça tombe bien puisque c’est la dernière nouveauté de Pokémon Soleil et Lune, c’est tout simplement une Evolution-Z, une espèce de Méga-Evolution lorsque notre niveau d’amitié est très élevé. Autant je n’ai pas aimé les Méga-Evolution, ne trouvant pas ça cohérent avec l’univers ; autant avec la Synergie c’est juste une poussée d’adrénaline pour le Pokémon et ainsi celui-ci est plus fort et plus puissant tel un Super Saiyan. Après les attaques restent les mêmes j’ai l’impression. Par contre, là encore corrigez moi si je me trompe, mais cette Evolution Z nécessitera aussi un bracelet et n’est pas accessible  tout le temps, son déclenchement étant aléatoire.

2016-10-24 13_59_31-interface5.png (1359×767)

Ergonomie évolue

Le maître mot de Pokémon Soleil et Lune est là encore accessibilité, au fil des années Pokémon s’est rendu de plus en plus accessible, presque facile. Les IVs sont devenus simples à connaitre, les barres d’expérience sont apparus, de nombreux outils in-game pour shasser existent, bref The Pokémon Company mêche le travail aux joueurs.

Et cette fois-ci c’est la stratégie qui devient simple d’accès, c’est nouveau, ça vient de sortir, à coté des attaques de notre Pokémon, on sait si notre attaque sera Super efficace ou au contraire peu efficace. Même plus besoin de réfléchir au tableau de types, le jeu nous l’indique. Alors si je çà Fildrong se fâcher tout rouge, mais je trouves la fonctionnalité bienvenue si désactivable à  l’avenir. Comprenez que les types de Pokémon sont désormais au nombre de 18 soit 324 possibilités, sans parler des doubles types, des immunités et des règles de priorités. Tout apprendre devient très difficile et ce même si la plupart des faiblesses sont logiques.

Cela s’inclut dans la refonte globale de l’interface, elle est plus claire et s’adapte bien plus à un usage nomade et une utilisation à une main. Par exemple toutes les attaques sont à droite, un simple mouvement de pouce les déclenche. A gauche on retrouvera les objets comme un raccourci vers la Pokeball très pratique.
Cependant tout n’est pas encore au poil, je pense notamment aux conditions de fin d’épreuves qui ne peuvent pas être rappelées durant ladite épreuve, ou encore un discours peu clair. Par exemple lors d’un concours de capture, je ne savais pas si je devais vider mon stock de Pokeballs ou si demander l’arrêt de l’épreuve se soldait par un échec. Dans cette démo les évènements sont assez nombreux mais parfois trop aléatoires, le Triopikeur d’Alola par exemple, qui a tant fait parler de lui sur internet, ne s’est pas déclenché pour moi.

Pokemon Soleil et Lune dévoilent leurs collectors

Tout n’est pas parfait avec Pokémon Soleil et Lune mais le jeu s’avère néanmoins prometteur est bien plus complet que ses prédécesseurs. A la fois moins dirigiste et plus réaliste, il est dans la lignée de ce que Pokémon XY a initié, c’est à dire un renouveau de la licence, ciblant petits et grands. Si les formes Alola des Pokémons de Kanto est une bonne idée, j’espère que celles-ci laissent tout de même la   part aux nouvelles créatures (oui je ne me suis pas fait spoiler). De tout manière il ne reste plus qu’un mois à attendre avant de prendre en main Pokémon Soleil ou Pokémon Lune (qui auront un cycle Jour/Nuit différent selon la version).

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Microsoft annonce une manette pour joueurs handicapés

Microsoft a fait une grande et belle annonce, une manette pour personnes handicapées, le Xbox ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer