Home » Jeux vidéo » Pokemon X & Y, coordonnées pour de nouvelles aventures.

Pokemon X & Y, coordonnées pour de nouvelles aventures.

Un jour nous essayerons de nous faire plus de pognon, de sortir une génération par an. Pokemon, vendez-les tous!

Pokemon X & Y titre

Ouais Pokemon Company commence à manquer d’idées et part sur l’alphabet. Fini les couleurs et les cristaux permettant pourtant une grande variété. Enfin on s’en doutait un peu depuis Pokemon Noir & Blanc 2 et j’insiste sur ce deux montrant l’intérêt purement marketing du jeu. Je suis néanmoins mauvaise langue puisque en relisant mon avis sur le titre on se rend compte que le titre n’était pas si mal voir le meilleur opus jamais sorti.

Bref X et Y sont de sortie, de quoi simplifier les graphiques des ventes de Nintendo puisque le système de coordonnées est déjà établi. Ou alors en génétique mais je crois que Nintendo a oublié ses cours puisque le chromosome Y est lié aux individus de sexe masculin et donc à la couleur bleue et non rose si on suit les croyances populaires. Mais passons et attardons-nous sur le fond de Pokemon X et Pokemon Y qui sortiront sur 3DS en Octobre 2013.

Après un historique fort intéressant de la saga Nintendo présenté par Mr. Satoru Iwata lui-même, assez froid comme à son habitude; historique qui passa très rapidement sur les épisodes DS à croire que ceux-ci n’avaient apportés que peu d’innovations et avaient déçu les fans. C’est Pikachu en personne qui annonça les nouvelles versions, la mascotte de Pokemon est en grande forme et ça fait plaisir à voir. Le plus étonnant dans ce trailer fut le placement de mon Pokemon favori, Paris. On pourrait faire un parallèle avec la ville lumière illuminant de mille feux l’empire Pokemon mais les enjeux sont doubles en vérité.

Junichi Masuda, game director de la licence se déplace très souvent à Paris, plus de 3 visites en 2012 et il a passé la première semaine de l’année 2013 chez nous. En plus d’aimer notre pays il n’oublie pas que la France est le deuxième marché après le Japon concernant les Pokeballs et tout ce qui s’y rapporte. Mine de rien nous sommes de grands enfants comme le prouve cette image reflétant bien le marché du jeu vidéo actuel.

 

cibles du jeu vidéo
Petit problème de communication...


Le reste est classique et surtout pas si extraordinaire que ça pour un jeu 3D. Comme d’habitude les améliorations graphiques sont minimes mais suffisantes pour que les fans crient au Jirachi et prie Arceus. Un peu comme chez Apple on propose les nouveautés une par une. Pour de la 3DS c’est sympa mais sans plus, mais on est tout de même heureux de voir enfin de la 3D pourtant visible depuis des années dans Pokemon Stadium sur N64. En fait ce qui m’inquiète dans ce trailer ce n’est pas les animations un peu pitoyables ou une 2D toujours présente même si elle est caché par du cell-shading mais l’absence des nouvelles créatures. Car si les différents starters comme Marisson (Chespin) pour les plantes qui rappellera Moustillon en vert, Feunnec (Fennekin) pour le feu, croisement entre un Goupix et un Chacripan et enfin un Grenousse (Froakie) à peine pompé sur Tétarte représentent bel et bien la 6ème génération tous les autres Pokemons présents viennent du passé. Bien sûr cela rassure les fans et on sent que Nintendo a voulu éviter le drame de la 5ème génération mais nous rassure en rien sur le design des prochains.

starters-pokemon-x-y
Les beaux copié-collé!

Enfin les deux légendaires Yveltal ressemblant à un … Y et rejoignant les oiseaux légendaires de Johto et Xerneas petit frère non voulu de Arceus brillent par leur design qui ne ressemble pas à des Digimons ou des robots multifonctions! Ouf!! Malgré tout on se demande ce qu’il représenterons dans la mythologie Pokemon, les dieux des différents éléments existants déjà. Essayons donc de trouver une nouvelle trinité pour parfaire le système à trois coordonnées.

Avec des environnements tout en 3D on perd la vue de dessus pour désormais jouer avec une vue arrière que l’on retrouve désormais dans tous les RPG. Ce qu’on perd en visibilité on le gagne en beauté et en immersion. Pokemon devient une aventure et non plus un jeu au chemin tout tracé si tant est qu’on est un guide. C’est un mal pour un bien et la rançon pour pouvoir tomber nez à nez avec Pikachu.

Toujours est -il que les différents lieux urbains montrés rappellent des lieux connus de notre monde moderne comme Paris ou un temple japonais, cela promet peut-être des territoires plus vastes et plus riches en aventures le tout avec des combats bien plus vivants et dynamiques qui saouleront cependant rapidement les dresseurs aguerris adeptes de level-up intensif.

Sinon il n’y a pas à se plaindre, les cinématiques sont jolis et les environnements 3D enchanteurs. L’ensemble flatte la rétine et promet une belle aventure s’ils ont repris le même scénariste que la dernière génération. En plus de profiter d’un parc de machines plutôt bien installé, Pokemon X & Y amènera de nouveaux camions de consoles et peut-être des versions collectors dans nos contrées comme avec Noir & Blanc.

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Microsoft annonce une manette pour joueurs handicapés

Microsoft a fait une grande et belle annonce, une manette pour personnes handicapées, le Xbox ...

Pas de commentaires

  1. Je me souviens de mes nombreuses heures passées à jouer aux premiers opus du jeu Pokemon sur Gameboy ! J’ai adoré votre tableau « Petit problème de communication » !

  2. J’attends voir d’autres vidéos ou d’en savoir plus… voir si il y a de réelles nouveautés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer