Home » Analyse » Preview – Plants vs Zombies Garden Warfare 2

Preview – Plants vs Zombies Garden Warfare 2

Apercu réalisé chez Microsoft durant une petite heure et demi avant d’aller voir Star Wars!

Le mois dernier on m’a proposé d’aller joué au nouveau Plants vs Zombies Garden Warfare 2, suite de l’épisode de 2014 que je n’avais pas fait. Comme j’aime bien les TPS et la Xbox One je me suis dit pourquoi pas découvrir un jeu passé sous mes radars.

1452686078-8627

A zombie ne mérite pas salaire

Plants vs Zombies, tout le monde connait au moins de nom le jeu de PopCaps sorti en 2009. A l’époque c’était un jeu 2D sans grandes ambitions, plus typé jeu flash rapide à faire que licence à succés. Pourtant le titre marcha plus que de raison, propulser par Microsoft, le Xbox Live puis porté plus tard sur iOS en version HD. Je pense que sa simplicité à convaincu les casuals gamers d’y jouer. A l’époque les jeux mobiles étaient beaucoup répandus, et PvZ proposait un gameplay rapide et des parties courtes.

Alors forcément l’aventure continua sur mobiles avec un épisode plus typé free2play, avec une vraie histoire et un modèle économique plus solide. Ce qui valu à la licence les faveurs de Electronics Arts qui lancera le développement d’un spin-off bien plus ambitieux et différent du matériau de base. Plants vs Zombies Garden Warfare, un TPS/tower defense. Le nom me fait d’ailleurs pensé au CoD : Modern Warfare de son concurrent, clin d’œil ou hommage ? Qui sait !

Avec un jeu sur toutes les consoles de salon, la licence se taille un bon succés d’estime et peut ainsi partir sur un second épisode que j’ai pu voir plus en détail !

1452686054-5645

Il faut cultiver son jardin

C’est la grande nouveauté par rapport à l’épisode précédent, la présence d’un mode solo, histoire d’avoir un peu de contenu durant les longues nuits d’hiver en solitaire. Le multi et le solo se cotoient via une grande zone appelée Front de Jardin.HUB central permettant de gérer ses troupes et son personnages, cette zone relativement grande sera différente selon le camp joué, zombies ou plantes.
C’erst dans cet environnement qu’on pourra y trouver des quêtes journalières ainsi que quelques secrets à découvrir.

Il y a de quoi faire dans cet espace, beaucoup de quêtes, de défis et d’objets à farmer pour améliorer nos persos. Au moins on ne peut pas s’ennuyer car il y a pas mal de mode de jeux qui vont du traditionnel Capture the Flag à la défense et la survie face à des vagues d’ennemis enragés.

De plus avec 14 classes différentes dont certaines exclusives à Garden Warfare 2 et autant de variantes pour chacune on peut s’amuser. J’adore leurs look bariolé et totalement barré, d’autant que chaque personnage et variantes a un gameplay qui lui est propre. Pour vous donnée une idée, j’ai pas mal changer de perso pour trouver celui que me correspondait le mieux, défense ou cadence de tir, voir vitesse, y a de tout et ce alors que je m’attendais à voir toujours le même style de jeu.

Pour ceux voulant obtenir d’autres persos, on peut acheter des paquets de cartes avec la monnaie du jeu (je me doute que de l’argent réél viendra se glisser là-dedans. Certains sont vraiment drôles comme un super-héros zombie ou encore un épi de mais mitrailleur, le pire reste un orange givrée qui glace les ennemis, un peu trop efficace.

En solo le titre est bien sympa, on tire sur tout ce qui bouge en essayant de survivre, chaque perso à plusieurs attaques dont un ulti qui fait pas mal de dégâts. C’est plus nerveux qu’un Team Fortress et le cooldown des armes est nettement moins élevé. Du coup le gameplay est nerveux et dynamique, on est à fond dans la partie.

Et bizarrement le coté mignon/kawai/je joue avec des plantes n’est pas dérangeant, il faut dire que les graphismes sont léchés, ça m’a surpris de voir un jeu aussi beau, colorés, avec des persos très arrondis, on pourrait se croire dans une licence Nintendo.

grass effect andromeda

Avoir un peu la main verte

Tout le sel du jeu se fait cependant en multi ou on a à faire à une vraie guerre ouverte entre plantes et zombies décrépits. A 24 joueurs, dans 12 nouvelles cartes réparties sur 6 modes de jeu, on est dans la moyenne, le fun est immédiat et les différentes classes se complètent bien. C’est un peu un jeu de rush, on fonce vers l’objectif (il y a un mode de jeu avec une bombe plutôt cool), on meurt, on change de classe et c’est reparti.

Le coté tower défense existe toujours puisque des mobs sont présents sur la carte, des empêcheurs de tourner en rond que chaque joueur peut faire apparaitre via différents points repartis sur la carte. En pratique si on peut invoquer des créatures plus ou moins puissantes c’est vraiment les joueurs qui nous embêteront.

On n’est pas très résistant, de ce fait les parties  de Garden Warfare 2 se jouent rapidement, on meurt souvent. J’ai cependant eu l’impression que les armes ne faisaient pas beaucoup de dégâts (ou alors c’est dû au fait que jouer à un tps à la manette ne m’est pas familier). Cependant on s’éclate bien, les animations et les feedbacks sont excellents. Les bruitages sont très présents, on évolue dans une mélodie fait de dizaines de bruits, de sons, tout est fait pour t’immerger dans le jeu.

Outre le fun procuré par le titre, c’est très très beau, d’après le développeur, le jeu devrait tourner à 60 fps, lors de cette session je n’ai pas vraiment ressenti de lags. Mais les temps de chargement sont parfois un peu longs. Je vous rassure une partie dure une bonne dizaine de minutes donc les chargements sont bien rentabilisés.

J’ai été surpris, je n’avais pas fait le premier Plants vs Zombies Garden Warfare et pourtant je me suis bien amusé. Moins exigeant qu’un Team Fortress, plus beau et moins violent qu’un CoD, c’est une bonne alternative pour les enfants. A l’heure où les gamins ne jurent que par les jeux ultra violent, Garden Warfare 2 se montre comme un bon  titre, on s’y amuse, on tire sur des trucs, c’est nerveux et un peu stratégique. Et ça sort le 25 Février sur Xbox One, PS4 et PC.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Microsoft annonce une manette pour joueurs handicapés

Microsoft a fait une grande et belle annonce, une manette pour personnes handicapées, le Xbox ...

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Pour ma part, j’ai découvert le 2e opus, puis le 1er et je ne me suis pas sentie perdue dans le jeu, bien au contraire… Comme vous, je trouve que c’est un divertissement qui convient parfaitement aux enfants. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer