Home » Previews et Tests » [Test] Brick-Force, une béta loupée

[Test] Brick-Force, une béta loupée

Brick-Force c’est l’histoire d’un jeu indépendant qui, comme tous les indés du moment, surfe sur la vague Minecraft/cartoon/béta, les développeurs le vendent donc comme un Counter-Strike avec des blocs à poser à la Minecraft. Histoire de faire son buzz, le studio ExeGames a distribué de nombreuses clés aux bloggeurs et aux grands sites de jeux vidéo pour des concours. Ainsi il était impossible de passer à côté du titre une semaine avant sa sortie.
Les clés sont distribuées et déjà les premiers problèmes arrivent, tant que le titre n’est pas lancé il est impossible d’activer sa clé. Le lancement prévu initialement le 28 se fera au final le 29 à 18h 23h mais le plus gênant est encore à venir. En effet une fois l’exécutable téléchargé, une grande partie des joueurs n’ont pas pu se connecter et on dut refaire un compte, rendant ainsi leur clé caduque. Ca fait tache tout de même!
Notons au passage le launcher détecté comme un logiciel malveillant par la plupart des Windows, si ce n’est pas un signe …

Comme on est des warriors on arrive en jeu et on choisit la langue, là on se dit que c’est cool il y en a plein mais …. L’affichage des textes français est dégueulasse, les mots débordent des cases, certains sont effacés, c’est une blague ? Non c’est Brick-Force ! En tant que programmeur je n’ai pas pu m’empêcher d’exploser de rire, c’est codé avec les pieds ou testé par un aveugle !

 Menu Brick ForceAdmirez au passage le personnage !

Soyons gentil et démarrons le tutoriel. C’est donc notre premier contact avec le jeu et graphiquement ce n’est pas dégueu, c’est coloré, mignon et cubique mais avec des angles assez arrondis, ça change de Minecraft. Le bleu, orange et vert dominent la palette de couleur du jeu c’est sympathique.

Malheureusement on pose les mains sur le clavier et là c’est le drame. Le clavier est en QWERTY, certes c’est une béta et les développeurs sont anglais mais au vu du nombre de clés distribuées en France on pouvait s’attendre à une meilleure localisation. Donc on s’amuse à chercher le menu des options et on ne le trouve pas ! Enfin si on trouve un truc permettant de modifier la résolution et le volume … mais pas les touches.

C’est pour cette raison que le jeu est en train de se faire descendre par tous les bloggeurs ayant le courage d’écrire sur ce jeu. Il est impossible de mapper (et donc de modifier) ces touches. Pire on ignore quelles sont les touches assignées par défaut. Certes le geek moyen connait le raccourci Alt+Shift permettant de passer en QWERTY à la volée mais le péquin moyen peut chercher encore longtemps.
C’est en voulant faire un screen que j’ai appuyé sur F10 et ainsi découvert une fenêtre montrant toutes les touches. Au passage  j’arrive régulièrement à faire planter le jeu en ouvrant des menus à la con.

Donc une fois le jeu prit en main, on avance et on récupère une mitrailleuse pour tirer sur des cibles … et c’est encore le drame, la recharge n’est pas automatique – en vidéo j’aurais gueulé je pense – on est en 2012 et pour recharger il faut appuyer sur R tous les trente-deux balles, même dans Doom c’était mieux foutu. Allez quittant ce tutoriel à la con car entre la zone d’effet des grenades ridicule, le clic droit inexistant (sauf pour les snipers), et la molette ne permettant pas le changement d’arme, wait … la molette ne change pas d’arme !? Mais c’est de la merde, faut utiliser le pavé numérique au-dessus des lettres c’est ça ! Les développeurs ne sont pas des joueurs ce n’est pas possible même Minecraft est mieux foutu.

Lançons donc une partie classique par équipe, le jeu se veut proche de Counter-Strike on est donc pas surpris de voir une mitraillette plutôt réaliste en vue FPS. On pop dans notre base avec nos autres compères – au passage les designs des personnages est immondes – et on rush comme un batard.

Counter-Strike vs Minecraft, un conseil, ne vous fiez pas aux graphismes

On admire ainsi l’incroyable gameplay de Brick-Force … survivre, car le jeu est tellement bordélique, il y a tellement de joueurs sur la carte que survivre plus de 10 secondes relève  du miracle, pire encore, distinguer les joueurs adverses de tes alliés est tout bonnement impossible. Cinq parties, cinq rage-quit tellement le jeu est incompréhensible, les armes sont imprécises, tu ignores où est ta vie, tu meures en deux secondes. Ce n’est pas un jeu, c’est un massacre. L’écran de début de partie est d’ailleurs à l’image du jeu.

Finissons ce test par le mode construction qui avait  fait rêver les joueurs. On a la liste des cubes disponibles en haut de l’écran et comme les armes, ils sont sélectionnables au moyen des touches numériques. Pour les poser c’est comme dans Minecraft, à ceci près qu’il n’y a pas de distance limite, ce qui entraine de nombreux soucis de précision. C’est sympa, on peut réaliser de belles maps mais ce n’est pas ce qu’on attendait. Ce n’est pas comme l’excellent Ace of Spades qui permet de poser ses cubes tout en jouant et en tuant ses adversaires. C’est juste un mode construction tout à fait banal et non une feature innovante.

Les mauvaises langues diront qu’il est impossible de rejoindre un ami dans sa partie, je dirais qu’il est impossible d’avoir un ami jouant à ce jeu. Il est bancal, mal foutu, bordélique et ne propose rien d’original.
De plus en plus les développeurs se permettent de sortir ce genre de produits non finis en invoquant la sacro-sainte excuse du free-to-play, beta et autres « nous sommes gentils et indépendants ». Il faut arrêter de faire son beurre ainsi. Il y a une énorme différence entre une beta – où les utilisateurs donnent leur avis sur les features – et du beta-test – qui sert à rapporter les bugs.
Fuyez pauvres fous, à une époque où le monde du jeu de tir F2P est dominé par Team Fortress 2, ce genre de jeu est aberrant.

A bons entendeurs !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Fire Emblem Heroes: du game design léché au Free2Play raté!

Fire Emblem Heroes est sorti depuis un petit mois maintenant, il s’agit du troisième jeu ...

Pas de commentaires

  1. ouchh effectivement ca semble un peu le bordel ce jeu, bon de toute façon ca me tente pas trop à la base; comme je me suis pas encore lancé dans minecraft autant attendre de jouer à celui la au moins ca sera moins buggué.
    J’ai pas regardé tes vidéos sur diablo par contre, mine de rien même si je ne suis pas un gros joueur Pc ca fait partie des classiques que j’ai beaucoup aimé et je désespère pas d’upgrader mon Pc cette année pour y jouer donc je veux rien me spoiler

  2. Excellent test ! J’ai tester le jeu, au bout de trois parties j’ai abandonner ! 🙂 Pourtant le jeu était assez prometteur !

  3. Je n’ai même pas pu y jouer…alors que j’ai une clé…

  4. Le jeu était le pur bordel, les serveur fonctionner très mal, mais bon maitenant le jeu a corriger énormement de de bug.
    Et si on dit beta, c’est le jeu n’est pas fini donc il reste énormement de progrés il y a pas beaucoup d’arme certe, mais il reste tout de fois un jeu très agréable a jouer. Il y a une grande différence entre minecraft et brickforce, brick force est en 3D.

    Il va rester très prometteur

  5. Sérieux je ne vois pas ce que vour critiquez…

    Allez dires sa au développer, ils seront contents !
    J’y joue depuis 3mois et ya rien de « choquant ».

    FUCK YOU ;p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer