Home » Chine » [Test] Ecouteurs Xiaomi Pistons v2, la qualité chinoise
Test des Xiaomi Pistons v2, des écouteurs chinois

[Test] Ecouteurs Xiaomi Pistons v2, la qualité chinoise

L’avantage quand tu es en Chine, c’est que tu as accès à toutes les geekeries possibles à bas prix. Comme des enceintes, des montres, des smartphones ou, dans le cas qui nous intéresse, des écouteurs, les Xiaomi Pistons.

Mon casque nomade étant mal en point je me suis dit que j’allais essayer les intras de Xiaomi, la marque chinoise qui monte, les Xiaomi Pistons, ici en version 1.2. Xiaomi a été fondé en 2010 elle a su dominer le marché chinois local en sacrifiant ses marges sur les téléphones et en surfant sur le buzz avec des ventes flash très suivies. Grâce à elle on peut désormais trouver de l’ultra haut de gamme avec écran QHD et film 4K pour 300€ environ (Xiaomi Mi4). Si vous achetez du Xiaomi en France ou en Chine faites très attention cependant car la marque est très souvent contrefaite. Et les faux sont admirablement semblables à l’original. Ici en Chine j’ai commandé sur JD.com pour être sûr d’avoir des vrais Xiaomi Piston 2 présentés ici en argent.

Xiami Pistons beau et sobre

 

Spécifications Techniques :

Type de casque : Intra-auriculaire
Impédance : 12Ω ~ 16Ω
Poids : 12g
Longueur de câble : 1,1 m
Sensibilité : 93dB
Type de prise : 3,5 mm plaqué or
Puissance maximale pratique : 5mW
Puissance maximale : 20mW
Norme EN50332-2
Gamme de fréquences : 20-20000Hz
Fonction de contrôle à distance
Matériau de coeur de fil du fil de cuivre émaillé

 

Un vrai paquet cadeau.

packaging de qualité pour les Xiaomi Pistons

Première chose qui frappe, le packaging, d’apparence médiocre, la feuille cartonnée recouvre une jolie boite plastique mettant en valeur les écouteurs. Ceux-ci sont insérés dans un couffin en silicone très doux respirant la qualité. Celui-ci fera d’ailleurs office de support pour transporter vos Xiaomi Pistons sans emmêler le câble. Ce dernier est facile à enlever et pas trop long à remettre. Notez le brand Mi incrusté à l’avant et les stries à l’arrière avec le logo de 1MoreDesign. Tous ces petits détails classieux rendent la contrefaçon plus difficile.

Sous le couffin on trouve les différentes tailles d’embouts intra-auriculaires. Au nombre de trois, plus celle déjà sur les écouteurs, cela devrait suffire au plus grand nombre. Personnellement je déteste les écouteurs intra, et ceux-ci ne dérogent pas à la règle, ils me font un peu mal aux oreilles à force, étouffent un peu le son et les écouteurs tombent plus facilement si ils sont mal mis.
Détail intéressant, Xiaomi rajoute une broche en métal pour accrocher les écouteurs à la chemise par exemple.

 

 

Une finition premium

Xiomi Pistons tout en alu

Concernant les écouteurs en eux-mêmes, ils rejoignent le haut de gamme en termes de finition. Corps en alu, câble renforcé en kevlar très souple de 1m20, télécommande au bon niveau et embout alu très solide. A moins de tirer comme un bourrin, ils seront difficiles à briser et il y a peu de risque que la prise jack se plie ; même si j’aurais largement apprécié avoir un embout coudé et un câble plat. Sur la télécommande on retrouve un micro de bonne qualité, un bouton pause et prise d’appel ainsi que les boutons de volume répondant correctement. Les écouteurs sont entièrement en aluminium strié du plus bel effet et très légers. Ils ont chacun une grille avant et arrière laissant parfaitement passer le son. Il y a une bague sous l’écouteur droit faisant office de détrompeur.
Les embouts aux nombres de 4 paires sont assez souples et simples à changer !

 

Nomade mais pas plustechnologie pistons xiaomi

Pour le son je suis nettement plus mitigé, ce modèle arrive après une vingtaine d’autres sans compter mes différents casques. Et aucun être clair, ce n’est pas le meilleur, mais il fait son taf sur smartphone. Concrètement les Xiaomi Pistons vous serviront en ville, dans le métro, pendant votre jogging, bref pendant les moments où la qualité sonore importe peu. Les basses sont présentes mais contrebalancés par les aigus, le rendu est moyen et vous fera clairement pas vibrer.
Et sur le contenu parlé, typiquement une série ou un film le rendu est vraiment horrible, peut-être car je suis plus habitué au casque. Heureusement les écouteurs s’en sortent plutôt bien sur les pistes instrumentales et en jouant un peu avec l’égaliseur, ceux-ci deviennent très corrects. Comme sur beaucoup d’intras, tous les frottements du câble se répercutent dans l’oreille. Avec une sensibilité de 93dB il demeure puissant et même au minimum le son sera très largement audible.

 

Avis en demi-teinte donc. On a vraiment des écouteurs très costauds avec les Xiaomi Pistons, à la finition exemplaire qu’on retrouve d’habitude sur des modèles à plus de 60 €. Et à l’inverse le son n’est pas génial, même pour cette gamme de prix, j’aurais tendance à plus partir sur des Audio-Technica au même prix. Le câble semble néanmoins solide et la finition alu est vraiment classe.  De plus les écouteurs sont confortable la nuit si vous écoutez de la musique sur l’oreiller. J’aurais peut-être préféré un rendu plus plastique et un son plus profond. Pour 99Y (15€) en Chine et quasiment le double en France ils font leur boulot et j’espère qu’ils tiendront plus que 6 mois.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux si celui-ci vous a plu!

A Propos Donwar

Gamer handicapé de 25 ans, j'analyse le monde du jeu vidéo depuis un moment et aime observer son évolution. J'aime tout autant l'écriture que la vidéo.

Check Also

Fire Emblem Heroes: du game design léché au Free2Play raté!

Fire Emblem Heroes est sorti depuis un petit mois maintenant, il s’agit du troisième jeu ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer